Bien que je sois d'origine marocaine et que ma maman soit un vrai cordon bleu et me transmette régulièrement des recettes "de là bas" que je ne maîtrise pas encore, je ne peux m'empecher d'acheter tout un tas de livre sur la cuisine marocaine. Les 2 derniers sont de vrais bijoux : "Les carnets de cuisine marocaine de Bouchra" et "Le vrai goût du Maroc".


Si le premier propose certains classiques marocains revus par Bouchra ou en tout cas tel qu'elle les interprète, le second propose vraiment des recettes classiques de tous les coins du Maroc, du Nord au Sud, des Berbères aux Arabes. Ce second livre est l'oeuvre de Moha Fedal, un chef marocain que j'aime beaucoup.

Si j'ai testé pas mal de recettes du premier (que je posterais bientôt), la recette de ce soir est tiré du second pour répondre à une demande incessante de Monsieur qui veut manger maintenant des choses qu'il détestait quand il était petit.
La vérité, c'est aussi que je cherchais un plat pour le dîner que je pouvais préparer dans la journée pour cause de RDV dans la soirée. Je ne savais pas à quelle heure j'allais rentrer donc je voulais anticiper le dîner pour être tranquille et ce plat de Loubia à la tomate avait le profil type : on peut le préparer dans la journée, le laisser mijoter tranquillement et c'est encore meilleur une fois réchauffé.

IMG_3338

Pour cette recette, il faut :
- 500g de lingots blancs
- 1 boîte de tomates pelées
- 2 CS de concentré de tomates
- 2 gousses d'ail
- 1 pincée de pistils de safran
- 1 CC de gingembre moulu
- 1 CC de poivre
- 1 botte de coriandre
- 3 CS d'huile d'olive
- 3 pincées de sel

J'ai rajouté à la recette initiale :
- 1 oignon
- 1 pointe de couteau de piment moulu

La veille, couvrir les lingots blancs d'eau froidre et laisser reposer jusqu'au lendemain.
Le lendemain, faire revenir l'oignon émincé dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il devienne transparent. Ajouter les lingots blancs égouttés, les tomates émincées, les épices, bien mélanger pendant 2 minutes avant de couvrir d'eau (je mets toujours de l'eau bouillante).
couvrir et laisser cuire à feu doux pendant ... longtemps ! Dans la recette il est dit "30 minutes" mais les lingots blancs marocains sont surement plus tendres car les miens ont cuit pendant au moins 1h30.
Il ne faut pas hésiter à rajouter de l'eau si besoin en cours de cuisson.
Une fois les lingots bien tendre, ajouter le sel, mélanger.

C'est prêt.

Verdict : un plat d'hiver qui me rappelle mon enfance. Trop bon !