Ily a quelques semaines, j'ai voulu tester le nouveu chocolat Amande dans une recette. Je l'avais déjà testé avec succès dans des financiers et j'ai voulu voir ce que cela pouvait donner dans des barres de céréales. Je suis donc partie d'une recette trouvée sur internet mais plutôt ue de mettre les ingrédients préconisés, j'ai mis quasiment les mêmes quantités d'un bon granola maison que je venais de faire. 
Le principe de la recette est simple : on fait fondre le chocolat, on ajoute des flocons d'avoine et des fruits secs coupés en morceaux, on mélange et on tasse le tout dans un moule pour laisser durcir avan de découper. Et hop, on est censé obtenir des barres de céréales bien gourmandes.

J'ai suivi la recette en mettant le poids total des ingrédients en granola. Et bien, ça na pas du tout marché. Il n'y avait pas assez de chocolat pour que l'amalgame se fasse et que le granola se tienne ...

Du coup, j'ai obtenu un granola gourmand : le granola enrobé de chocolat !

granola enrobe de chocolat amande blog chez requia cuisine et confidences

Alors évidemment, si on fait attention à sa ligne, ce granola sera un poil trop sucré mais il est parfait sur un fromage blanc nature, des fruits pas trop sucrés.

Donc pour obtenir ce granola enrobé de chocolat il faut : 

  • 180 à 200 g de granola fait maison (il y a une recette ici et une autre là)

  • 1 tablette de Chocolat Amande (c'est Nestlé Dessert qui fait ça sinon on peut mettre le chocolat de son choix) 

  • 20 g de beurre 

Faire fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes ou au bain marie en faisant attention à ne pas le brûler (au micro-ondes, faire chauffer 30 secondes, mélanger, chauffer à nouveu 30 secondes, etc).
Ajouter le granola dans le chocolat et mélanger pour bin tout enrober. 
Etaler la préparation sur une feuille de papier sulfurisé et laisser le chocolat durcir.

granola enrobe de chocolat amande blog chez requia cuisine et confidences-001

Emietter la préparation puis la stocker dans un bocal pour des petits déjeuners ou des goûters gourmands.

Voilà un ratage plutôt gourmand, finalement !