Le plus difficile pendant le Ramadan, c'est assurément de varier les menus, conditionnés que nous sommes par le côté "tradition" ou "coutume". En effet, la coutume veut que l'on serve toujours une soupe bien complète (la harira), des dattes et des petites choses (bricks diverses et variées) pour accompagner la soupe.
Seulement voilà : au bout de 10 jours, personnellement j'en ai marre et j'essaie toujours de sortir des sentiers battus tout en restant dans un registre "Maroc" pour l'ambiance. C'est comme ça qu'à la maison on se retrouve à fait plutôt une "rupture de jeûn dinatoire" qu'un vrai repas avec sur la table divers petits plats tel que le zaalouk, des petites salades typiquement marocaines en verrines (à paraître bientôt) ou encore des carottes à la chermoula.

carottes_chermoula

La recette est encore une fois issue du livre "Les carnets de cuisine marocaine de Bouchra", avec les adaptations maison au niveau des quantités.

Pour 4 personnes :

- 600g de carottes
- 1/4 de bouquet de coriandre et 1/4 de bouquet de persil
- 3 gousses d'ail pelées
- 1 citron
- 5 CS d'huile d'olive
- 1 CC de cumin
- 1/2 CC de paprika

Peler et couper les carottes en rondelles et les cuire avec 1 gousse d'ail dans de l'eau bouillante salée pendant 15 minutes (elles doivent "al date"). Les égoutter.
Laver les herbes et les mixer finement avec les 2 gousses d'ail restantes puis verser ce mélange dans une sauteuse. Ajouter le paprika, le cumin, l'huile et le jus de citron. Cuire cette chermoula à feu fort pendant 5 minutes en remuant constamment. Ajouter les carottes, la gousse d'ail écrasée et une pincée de sel et laisser cuire environ 10 à 15 minutes supplémentaires à feu doux. Mélanger de temps à autre pour bien enrober les carottes de la chermoula.

Servir tiède ou froid.

Conclusion : soyez généreux sur les herbes et le cumin. La recette préconise 1/2 bouquet de persil et 1/2 bouquet de coriandre mais je n'en avais pas assez ...