Nos souhaits ont enfin été exaucés et nous avons pu profiter d'un week-end quasi estival. Pour la première fois, nous avons donc pleinement profité de la terrasse et nous avons surtout pu utiliser pour la première fois ce fameux objet qui n'a pas à se trouver une place dans la cuisine : le barbecue !

C'est toute une histoire le choix du barbecue. Bizarrement on le choisit avec autant de soin que n'importe quel gros article de la cuisine et pourtant on essaie de ne pas trop s'emballer car on ne sait jamais si on va vraiment en profiter, vu les caprices de la météo ces dernières années. Et quand il s'agit de faire ce choix, entrent en conflit les considérations esthétiques de la foodista et les considérations plus pratiques (voire plus raisonnables, il faut parfois l'admettre) de Monsieur. Si on l'écoutait elle, en ce moment tronerait dans le jardin le fameux Smokey Joe en coloris turquoise de chez Weber ou encore le One Touch en vert pelouse du même fabricant. Entre celui qui n'a pas l'air très maniable et celui qui est carrément hors de prix, la question du choix devenait épineuse et pouvait donner lieu à des discussions "orageuses".

Mais c'était sans compter sur la volonté de "paix dans les ménages" des discounters de banlieue qui approvisionnent régulièrement leur boîte aux lettres de prospectus promotionnels en tous genres. Et c'est finalement dans l'un de ceux là qu'elle allait trouver son bonheur sans perdre la face : un barbecue ressemblant fortement au One Touch silver mais au prix défiant toute concurrence de 22 euros !

030

Depuis, il trônait dans le jardin en attendant une journée ensoleillé pour remplir son office.

Finalement, tout est bien qui finit bien, les considérations esthétiques et pratiques se sont retrouvés dans ce barbecue en forme de grosse boule. Il a été testé et approuvé ce week-end. Seul hic : dans sa frénésie à le monter (elle devait croire que cela ferait venir le soleil plus rapidement), elle n'a pas réfléchit à la position des roues et de la poignée ... Résultat : une poignée qui ne sert à rien puisqu'elle n'est pas en face des roues ... Allez, ne gâchons pas son plaisir : il suffit de 2 coups de tournevis à tête carrée pour réparer cette petite bévue de tête de linotte !