Je me suis souvent demandé pourquoi on appelle cette recette "pain perdu". Justement le pain en question était perdu (rassis, bon à jeter, etc) mais finalement on lui donne une seconde vie avec cette recette. Alors pourquoi on l'appelle "pain perdu" ? Oui je sais, j'en ai des questions débiles. Le genre de question que je me pose quand j'ai des insomnies vers 4h du matin ... le reste du temps, je fais du shopping en ligne ce qui n'est pas bon pour mes finances (d'ailleurs je vous reparle bientôt de mes achats compulsifs nocturne ... il y a quelques petites choses intéressantes !).

Bref, revenons au pain pas perdu. Tout a commencé au début de l'été : je partais souvent travailler chaque matin, je rentrais vers 14h et j'avais souvent la flemme de ressortir acheter ce qu'il fallait pour le goûter des enfants. Et puis un jour j'ai acheté plein de paquets de brioche tranchée (va savoir pourquoi) qu'ils n'ont évidemment pas mangé et qu'il a fallu recycler ... tadam c'était le retour du pain "pas perdu", après des années sans en faire ! 

pain perdu rapide blog chez requia cuisine et confidences

Pour cette recette il vous faut :

  • quelques tranches de brioches rassis
  • 250 ml de lait
  • 75 g de sucre
  • 1 oeuf
  • Sucre roux
  • Cannelle
  • Beurre

Mélanger le lait et le sucre et fouetter pour faire fondre le sucre. Ajouter l'oeuf et battre pour obtenir une préparation homogène.
Verser cette préparation dans un grande plat creux.
Faire chauffer une poêle avec une belle noix de beurre sans la laisser colorer. Tremper les tranches de brioches dans la préparation, les égoutter rapidement et les faire dorer dans le beurre, sur chaque face.
Débarrasser au fur et à mesure et saupoudrer de sucre roux et de cannelle.

Déguster de suite, encore chaud.