Les meilleures informations en nutrition pour une meilleure santé

Quels sont les effets secondaires liés à l’utilisation de l’harpagophytum ?

Harpagophytum : les effets secondaires à connaître

L’harpagophytum, aussi appelé griffe du diable, est une plante utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Si elle est généralement bien tolérée, il est important de connaître ses potentiels effets secondaires avant tout usage.

Les effets secondaires digestifs

L’harpagophytum est connu pour son amertume qui peut stimuler la sécrétion de sucs digestifs. Quelques fois, il peut entraîner des effets secondaires digestifs tels que de légères nausées qui disparaissent souvent d’elles-mêmes après quelques jours.

Plus rare que les nausées, le vomi est généralement un symptôme d’une indigestion qui ne dure pas (consultez un médecin s’il persiste). La diarrhée est aussi un effet secondaire fréquent de l’harpagophytum. Elle est souvent aqueuse, et disparaît en peu de temps. Si vous utilisez la griffe du diable, vous pouvez également ressentir des douleurs abdominales de type crampes ou brûlures. Ces dernières sont la plupart du temps légères et disparaissent après quelques jours.

Retenez toutefois que ceux qui souffrent de troubles digestifs comme la gastrite, le RGO ou le SII sont plus exposés aux risques de développer des effets indésirables de ce type liés à l’harpagophytum.

Les effets secondaires cutanés de la griffe du diable

Parfois, l’harpagophytum peut provoquer des réactions cutanées allergiques qui disparaissent après l’arrêt du traitement. Ces effets secondaires sur la santé de la peau peuvent se manifester par des plaques rouges, des papules ou des pustules. Elles peuvent être localisées sur une zone du corps ou généralisées. Certaines personnes ressentent des démangeaisons à la fois intenses et inconfortables qui s’accompagnent quelques fois d’une sensation de brûlure ou de picotement. En cas d’utilisation de la griffe du diable, vous pouvez aussi avoir de l’urticaire.

Par ailleurs, il convient de souligner que le risque de développer des effets secondaires cutanés avec l’harpagophytum est accru chez les personnes qui ont des allergies aux médicaments.

Les autres effets secondaires potentiels

Les autres effets secondaires potentiels

L’harpagophytum peut avoir d’autres effets secondaires sur la santé. Il peut s’agir :

  • de maux de tête qui surviennent à tout moment de la journée,
  • de vertiges accompagnés d’une sensation de nausée,
  • de fatigue,
  • d’une sensation de faiblesse,
  • d’une baisse de la tension artérielle.

Ces effets indésirables sont plus rares et se développent plus facilement chez ceux qui ont des antécédents de migraines, de troubles de l’équilibre, de fatigue chronique ou d’hypotension.

Quelles sont les contre-indications et interactions médicamenteuses de la griffe du diable ?

L’harpagophytum est déconseillé en cas d’ulcère gastrique ou duodénal, de calculs biliaires ou de gastrite. Les femmes enceintes et allaitantes doivent aussi s’en passer. La griffe du diable peut également interagir avec certains médicaments, tels que les anticoagulants. Vous devez donc consulter votre médecin avant d’utiliser cette plante, si vous prenez déjà un traitement.

Y a-t-il des moyens de prévenir les effets secondaires de l’harpagophytum ?

Pour prévenir les effets secondaires de la plante, commencez par une dose faible et augmentez-la progressivement si nécessaire. De même, respectez la posologie indiquée sur la notice et prenez l’harpagophytum avec un repas pour réduire les risques de troubles digestifs.

En outre, si vous avez des problèmes de santé, consultez votre médecin avant d’utiliser la plante. Par ailleurs, buvez beaucoup d’eau et arrêtez de prendre l’harpagophytum si vous développez des effets indésirables.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.