Les meilleures informations en nutrition pour une meilleure santé

Quels sont les effets secondaires que peut avoir une IRM ?

IRM : quels effets secondaires peuvent survenir ?

L’IRM est un examen médical courant et sans danger qui se sert d’un champ magnétique puissant et d’ondes radio pour produire des images détaillées de l’intérieur du corps. Bien qu’il soit largement utilisé pour diagnostiquer de nombreuses maladies, il est naturel de s’inquiéter des risques qu’il peut avoir. Comme tout examen médical, il présente d’ailleurs de potentiels effets secondaires dont il est important d’être conscient avant de passer une IRM.

Quels sont les effets indésirables les plus courants de l’IRM ?

L’IRM produit un bruit fort et répétitif pendant l’examen. Il peut être désagréable, mais il n’est pas nocif. Vous pouvez utiliser des bouchons d’oreilles ou un casque antibruit pour l’atténuer. En plus, étant donné que l’IRM se déroule dans un espace confiné, cela peut être inconfortable pour certains patients. Si vous souffrez de claustrophobie, vous devez impérativement en parler à votre médecin avant l’examen.

L’administration du produit de contraste utilisé dans certaines IRM peut aussi provoquer une sensation de chaleur dans le corps. Cette dernière est généralement légère et disparaît rapidement.

Quels sont les effets secondaires plus graves de l’IRM ?

L’IRM peut parfois avoir des effets indésirables un peu plus remarquables sur les patients. Dans de rares cas, l’administration du produit de contraste au moment de l’examen peut par exemple provoquer des réactions allergiques. Les symptômes de ces dernières peuvent inclure :

  • des nausées,
  • des vomissements,
  • des démangeaisons,
  • des difficultés respiratoires.

Chez les patients qui ont déjà certaines prédispositions, l’IRM peut aussi entraîner des problèmes rénaux. L’examen provoque également un dysfonctionnement ou une stimulation des implants métalliques.

Quels sont les effets secondaires plus graves de l’IRM ?

Qui ne devrait pas passer d’IRM ?

Chez les personnes qui ont certains implants métalliques, les IRM peuvent se révéler assez dangereuses. Les femmes enceintes doivent aussi éviter de passer ce type d’examen. En effet, l’IRM n’a pas été testée sur cette tranche de la population et il existe un risque pour le fœtus.

Pour les patients qui souffrent de claustrophobie sévère, l’examen peut également être très angoissant et doit donc être évité. Par ailleurs, ceux qui ont des tatouages ​​avec des pigments métalliques sont aussi priés de ne pas passer d’IRM. En effet, les pigments peuvent chauffer pendant l’examen et provoquer des douleurs et des brûlures.

Que faire si vous ressentez des effets secondaires après une IRM ?

En cas d’effets secondaires légers comme des nausées, des vomissements ou des maux de tête, il suffit généralement de se reposer et de boire beaucoup d’eau. Si les effets indésirables sont plus graves, vous devez consulter un médecin immédiatement. Pour mieux faire face aux conséquences liées à l’utilisation d’une IRM, vous pouvez appliquer certains conseils simples.

Commencez par exemple par contacter votre médecin ou le centre d’imagerie où vous avez passé l’examen. Ils pourront vous donner des conseils et vous aider à déterminer si vous devez consulter un professionnel de la santé. Notez aussi les symptômes que vous ressentez, ainsi que le moment où ils ont commencé et leur gravité. Par ailleurs, si vous prenez des médicaments ou avez des allergies, n’oubliez pas d’en informer votre médecin dans les moindres détails.

Il est important de rappeler que la plupart des effets secondaires de l’IRM sur la santé sont légers et disparaissent rapidement. Cependant, prenez-les au sérieux et consultez un médecin si nécessaire.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.