Depuis quelques mois, les yaourts sont à la mode sur les blogs et j'ai une furieuse envie de m'acheter une yaourtière quand je vois les merveilles qu'on peut faire. Pendant les dernières soldes, une yaourtière Severin a fait son apparition dans les rayons de mon Monop à un prix très intéressant. Je l'ai mise dans mon panier de courses et dans un excès de raison, je l'ai reposé en me disant que je n'en avais pas besoin (et oui quelques fois ça m'arrive). Evidemment, je suis retournée dans le Monop' le lendemain pour la reprendre mais elle avait déjà disparue.

Depuis, je me tâte : j'achète / j'achète pas ... Et je laisse régulièrement des commentaires "subliminaux" sur les blogs qui publient des yaourts en espérant qu'un proche les lise et arrive un soir avec une yaourtière à la maison. Que nenni, ce proche là ne lit pas les blogs, ni le mien, ni les autres.

En grande raisonnable que je suis, je me disais : attendons d'être dans la nouvelle maison pour l'acheter cette yaourtière. D'abord, ce sera un article de moins à emballer et à transporter et ensuite je n'ai pas de place dans la cuisine actuelle. Et puis dimanche matin, sur le chemin du marché, Adam et moi sommes tombés sur une brocante. Et mine de rien, nous nous y sommes balladés quelques minutes et "bing" je tombe nez à nez avec une yaourtière "top kitsch". Je demande le prix ... 1 euro ... Et elle fonctionne ? ... Oui oui parfaitement bien ... Bon ben je la prends ...
Là j'ai eu une pensée pour une copine qui a elle aussi déniché la sienne dans une brocante ...

seb

Voila, maintenant je suis équipée. On verra bien ce que j'en fais !
Dans le pire des cas, je pourrais monter un mini-musée des ustensiles de cuisine "vintage" et elle tiendra compagnie au super batteur Moulinex déjà dans la maison !