Vous vous souvenez de ce billet où je vous demandais de l'aide pour cuisiner le céleri pour thierry Marx ? Et bien, ayé ma recette est là.

Je relève donc ce défi avec un handicap de taille : je n'aime pas le céléri branche et je supporte tout juste le céléri rave quand il est cuisiné en purée par exemple (pourtant mes enfants adorent le céleri rémoulade et je leur en prépare régulièrement ... allez comprendre !).

Je me suis donc mise en quête de la recette sympa, qui allait me convenir et puis j'ai simplement oublié ce petit défi en laissant le céléri dans un coin de ma tête. L'idée de la recette m'est venue en faisant du tri dans des photos de l'été dernier.
Si vous lisez régulièrement ce blog, vous devez savoir que j'ADORE l'Espagne et que j'y vais tous les étés ... sauf cette année puisque je vais passer l'été à la maison. J'ai donc repensé à nos vacances en Espagne, aux bons petits plats que nous mangions là bas, à la paella de mariscos, aux bocadillos, au pan con tomate, aux tapas et au gaspacho andalou. Et là ma petite cervelle a tilté ! Et pourquoi pas un gaspacho vert avec du céleri ?

gaspacho vert

La recette est facile et rapide, ce qui ne gâche rien.

Pour 6 petits verres, il vous faut:

- 1 poivron vert
- 1/2 concombre
- 250 g de céleri branche
- 2 branches de menthe
- 1 gousse d'ail pelée et dégermée
- 5 cl d'huile d'olive
- 20 ml de vinaigre de Xérès (il faudrait tester avec du jus de citron vert)
- 1 tranche de pain de campagne sans la croute
- sel, poivre
- un peu d'eau si besoin

Peler le concombre et le couper grossièrement. Nettoyer et couper le céleri en morceaux. Effeuiller la menthe. Couper le poivron et enlever les parties blanches.
Disposer tous les ingrédients (sauf l'eau) dans un blender. Mixer. Si la préparation est trop épaisse (ca dépend souvent du concombre), ajouter éventuellement un peu d'eau et mixer à nouveau.
Rectifier l'assaisonnement et entreposer au frais.

gaspacho vert2

Servir bien frais, décoré de petites branches de céleri et de quelques feuilles coupées très finement (pour les graaaaands amateurs de céleri).

Voilà donc ma participation au concours avec Thierry Marx. J'espère qu'il va mesurer l'effort surhumain que j'ai fait pour cuisiner et manger un gaspacho tout vert, plein de céleri !

PS : merci à celles et ceux qui m'avaient soufflé des idées de recettes.