Chez Requia, Cuisine et confidences ...

03 janvier 2019

Velouté de poivrons rouges et ricotta

Il parait qu'en ce début d'année, on prend de bonnes résolutions. J'avoue que je le fais rarement car je ne sais que trop bien qu'on ne les tient pas toujours. Par contre, il suffit quelques fois d'une situation un peu compliquée, de difficultés financières passagères pour se dire qu'on dépense trop dans des choses futiles, qu'on gaspille trop et là on en arrive (parfois) à changer durablement son mode de vie ou son mode de consommation.
C'est comme ça que j'ai réalisé un jour qu'on générait vraiment trop de gaspillage alimentaire à la maison et la résolution d'arrêter ça ou en tout cas d'essayer de limiter a commencé ce jour là. Depuis, je me force à recycler les restes pour leur donner une seconde vie, à trouver des moyens de cuisiner des fruits ou des légumes un peu flétris, à chercher des recettes pour utiliser les fonds de crèmes, etc.

Cette recette est née d'un mix de tout ça : j'avais des poivrons à la peau flétrie et un reste de ricotta. Il en est sorti ce velouté de poivrons à la ricotta.

soupe froide de poivrons

Pour 4 personnes en entrée ou plein de petites verrines en apéro, il faut :

  • 2 gros poivrons rouges
  • 1 oignon
  • 1 cube de bouillon de légumes + 200ml d'eau bouillante
  • 100g de ricotta (une autre crème fait aussi l'affaire)
  • Huile d'olive
  • Un peu de paprika fumé (Pimenton de la Vera)

Préchauffer le grill du four et y glisser les poivrons. Les laisser griller en retourtant régulièrement jusqu'à ce que la peau cloque entièrement. Les retirer et les enfermer dans un sachet en plastique pendant 10 minutes. Enlever la peau, les passer rapidement sous l'eau et les couper grossièrement.
Eplucher et hacher finement l'oignon, le faire revenir dans l'huile d'olive dans une cocotte jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Ajouter les poivrons et faire revenir pendant 2 à 3 minutes. Ajouter ensuite l'eau et le bouillon et laisser revenir à ébullition, pendant 10 minutes. Ajuster la consistence en ajoutant éventuellement de l'eau puis mixer finement. Ajouter la ricotta et le paprika fumé et laisser chauffer à feu très doux. Donner un petit coup de mixeur plongeant avant de servir.

C'est prêt !


21 décembre 2018

Meringues sapins blancs

J-quelques jours avant Noël et cette année, je ne suis absolument pas dedans. J'ai bricolé un cadeau gourmand pour la maîtresse d'Elias à la dernière minute mais bien emballé, il a fait son petit effet. Comme je n'ai rien eu le temps de tester ou de cuisiner, je partage à nouveau avec vous cette recette de petits sapins meringués car ils font toujours leur petit effet. Joliment disposés sur un simple gâteau roulé et napé de chocolat, ils le transforment instantanément en bûche de Noël. Si en plus, vous colorez votre meringue en vert et que vous les saupoudrez d'un peu de sucre glace, c'est encore mieux. Essayez et vous verrez comme c'est bluffant ! 

***

Billet publié en 2016 ...

J- quelques heures avant le réveillon de Noël et cette année il n'y aucun stress car nous avons opté pour un dîner sans prise de tête avec des amis. Du coup, me voilà au matin du 24 décembre avec rien ou presque à préparer, à tourner en rond dans ma cuisine une tasse de café à la main. En ouvrant le frigo, je suis tombée nez à nez avec des blancs d'oeufs, reliquat d'une recette de crème où je n'avais utilisé que les jaunes. Je me suis donc lancée dans ces jolies meringues en forme de sapin car j'avais quelques heures à tuer avant de sortir courir quelques kilomètres (zéro stress et rien à faire en cette journée du 24, je vous dis !).

meringues sapins blancs blog chez requia cuisine et confidences

Il faut dire que cela faisait quelques jours que je voulais tester cette recette, arès l'avoir du sur la chaîne youtube puis sur le blog de Fadila. Je n'avais pas de colorant vert pour faire de vrais sapins donc je suis partie du fait que notre fôret de sapin était enneigée. Pour une belle quantité de meringues, il faut :

  • 100 g de blancs d'oeufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 100 g de sucre glace
  • 1 pincée de sel
  • billes multicolores pour la déco

Mettre les blancs à température ambiante dans le bol du roboet patissier avec une pincée de sel et commencer à les battres. Quand ils commencent à mousser ajouter 1/3 du sucre en poudre et continuer à battre à vitesse haute. Ajouter le reste de sucre en 2 fois en battant bien entre chaque ajout pour bien incorporer le sucre et jusqu'à obtenir une meringue ferme.
Ajouter le sucre glace en 1 fois et battre rapidement (et pas trop longtemps) pour obtenir une préparation brillante. 
Préchauffer le four à 90°C et mettre la meringue dans une poche garnie d'une douille cannelée. Dresser des petits sapins sur une plaque de four garnie de papier sulfurisé (pour avoir la technique, je vous invite à visionner cette vidéo) et décorer de petites billes.
Enfourner pour 2h de cuisson sans ouvrir le four puis laisser refroidir dans le four légèrement entouvert une fois le temps de cuisson écoulé.

On obtient des meringues brillantes et croquantes comme celles du boulanger. Un régal ! 
Ces petites meringues sont parfaites pour décorer un dessert de Noël ou en guise de cadeau d'invités sur chaque assiette, sinon elles feront un joli cadeau à offrir à des gourmands.

29 octobre 2018

Le flan pâtissier facile et inratable de Christophe Felder

Il y a encore quelques mois, il ne se passait  pas 15 jours sans que je prépare un flan pâtissier à la maison. Il faut dire que c'est un dessert qu'on adore, que c'est facile à préparer et qu'on peut le conserver au frais plusieurs jours pour en dévorer une part chaque jour !
Pourtant quand j'en discute avec les copines, beaucoup me disent que c'est difficile à préparer, beaucoup optent pour les préparations ou poudres à flan auxquelles il suffit d'ajouter du lait et de chauffer. Alors qu'il suffit d'avoir LA recette infaillible pour préparer des flans quand bon nous semble ! Et cette recette c'est celle d'un de mes pâtissiers chouchou : Christophe Felder.
Elle a été reprise et publiée sur un nombre incalculables de blogs mais comme vous avez été nombreux à ma la demander sur Instagram, la voici ici aussi :

flan patissier felder chez requia blog cuisine

Normalement avec les proportions de la recette, vous obtenez un beau flan bien haut et super généreux, mais cette fois ci j'ai divisé les quantités par 2 car je n'avais pas assez d'oeufs. D'autres fois, dans une grosse crise de flemingite aigue, il m'arrive d'utiliser une pâte feuilletée toute faite ... Mais chut, ne le dites à personne :

Donc pour un flan pour 8 personnes, super généreux, il faut :

Pour la pâte :

  • 125 g de beurre
  • 125 g de sucre en poudre
  • 1 oeuf
  • 250 g de farine
  • 1 pincée de levure chimique

Pour l'appareil à flan :

  • 6 oeufs
  • 300 g de sucre selon les goûts (perso ces dernières temps, je limite le sucre donc je ne mets que 200 à 220g)
  • 140 g de Maïzena
  • 1 gousse de vanille (ou de la vanille en poudre)
  • 30 cl de crème liquide
  • 120 cl de lait

Dans un saladier, mélanger rapidement le beurre, le sucre, la farine et la levure chimique pour obtenir une sorte de pâte sablée. Ajouter l'oeuf et pétrir pour obtenir une pâte homogène. Filmer la boule de pâte et laisser au frais pendant 30 minutes.

Porter le lait, la moitié du sucre et la vanille à ébullition. Dans un saladier, fouetter les oeufs, la moitié du sucre et la Maïzena sans faire blanchir le mélange. Ajouter la crème liquide et mélanger.
Retirer la gousse de vanille du lait, verser le lait chaud petit à petit sur les ingrédients du saladier et mélanger. Remettre la préparation dans la casserole et faire épaissir sur feu moyeu pendant environ 2 minutes. Laisser refroidir.

Pendant ce temps là, préchauffer le four à 210°C. Etaler la pâte dans un moule à bords hauts puis verser la crème froide sur la pâte en lissant bien la surface. Enfourner pour 20 minutes de cuisson puis terminer par 10 minutes à 240°C en surveillant la cuisson (j'ai déjà fait cuire à 180°C pendant 50 minutes et ça fonctionne aussi très bien, quand on a du temps devant nous). Laisser tiédir puis laisser reposer au frais pendant au moins 2h avant de déguster.

Et voilà comment le flan pâtissier devient un jeu d'enfant !

18 juin 2018

Une dernière crème chocolat Carambar avant de dire adieu à la MultiDelices

Cela faisait quelques années que ma MultiDelices et moi étions très amies. Elle travaillait dur, elle était polyvalente puisqu'elle savait faire à la fois de simples yaourts mais aussi des cheesecakes ou des oeufs cocotte par exemple. Ces derniers temps, elle fait pas mal de yaourts à boire pour les enfants. Et puis un jour, elle a rendu l'âme ... Elle était peut-être trop fatiguée mais elle est morte après une denrière fournée de crème dessert au Carambar. 

creme dessert chocolat carambar chez Requia-001

Pour cette recette, il vous faut :

  • 100g de chocolat noir Carambar (marque Poulain)
  • 250 ml de lait
  • 250 ml de crème fleurette
  • 2 oeufs
  • 20 à 30g de sucre

Faire chauffer la crème et le chocolat jusqu'à ce que le chocolat ait fondu. Battre les oeufs et le sucre puis les ajouter au mélage crème-chocolat. Ajouter le lait et bien mélanger pour obtenir une préparation homogène.
Verser de l'eau dans le "réservoir" de la MultiDelices puis disposer les pots (perso j'utilise d'autres pots que ceux fournis donc je mets une petite grille dans le fond du plateau de la MultiDelices et j'y aligne mes pots). Mettre en route avec le programme 3 pour 25 minutes.
Une fois les 25 minutes passées, laisser les pots tiédir puis les fermer et les garder au frais pendant 4 à 6 heures avant de les déguster.

C'était donc la dernière recette de ma MultiDelices. J'hésite à en racheter une nouvelle. Je sais que le modèle a changé mais je ne sais pas trop ce qui a été modifié par rapport à l'ancienne version. En tout cas si vous avez des conseils sur le rachat ou non d'une nouvelle machine, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

01 janvier 2018

Le retour de la lunchbox et la mise en place du meal prep

Toc toc toc ... Oui cela fait quelques mois que je promets de revenir et je n'ai pas trouvé le temps. Alors je profite de ces quelques heures de tranquilité en ce premier jour de l'année 2018 pour vous souhaiter une belle et heureuse année. J'en profite aussi pour revenir vous parler d'une de mes bonnes résolutions : le retour de la unchbox pour arreter de manger n'importe quoi à n'importe quelle heure. 

Il faut dire qu'en ce mois de janvier, le retour aux activités sportives plus régulières est à l'ordre du jour, pour préparer les grandes courses de la saison (pour ça, vous pouvez me suivre sur mon blog sport The Sporty Family).Et en ce 1er jour de l'année, l'heure est aux grandes résolutions comme toujours. Mais je n'en prendrais qu'une : arreter de manger n'importe quoi n'importe quand, faute de temps pour déjeuner. 
Comme je le raconte souvent, je fais partie de ces personnes qui sont incapables de manger le matin au réveil. Du coup, je quitte souvent la maison avec seulement un café dans le ventre, je grignote n'importe quoi vers 10h30-11h et souvent je déjeuner vers 16h quand je récupère les enfants à l'école, quan eux prennent leur goûter. Pas terrible, hein ? 

Je me suis donc penchée à nouveau sur la quesion de la lunchbox, j'ai réfléchi à comment m'organiser pour caser la préparation dans les journées bien remplis, avec souvent du sport tard dans la soirée et je suis tombée sur cette tendance du moment : le "meal prep" ou préparation de ses repas. J'ai passé quelques insomnies à me balader sur les comptes Instagram dédiés au "meal prep" et force est de constater que c'est plutôt une pratique adopté par les sportifs (fitness, running). Le principe est simple : on prépare ses repas à l'avance pour la semaine en cuisinant tout le jour où on a du temps. Mais la plupart de ceux qui font ça se retrouve à manger la même chose tous les jours ! J'avoue que ça doit être un poil lassant d'avoir toujours le même déjeuner ... 

Mais l'idée m'a paru assez bonne pour tenter l'aventure quand même, ce que j'ai fait ...

Pour commencer, j'ai fait le tour de mes placards pour sortir toutes les boites qui pouvaient convenir : facile à ranger, pas trop grande, compatible avec le frigo et le micro-ondes. Finalement, comme j'ai toujours été une dapte des lunchbox, j'ai remis sur la mains sur plein de boites parfaites pour ce nouvel exercice.

meal prep blog chez requia cuisine et confidences

 En plastique sans BPA ou en verre, avec des couvercles hermétiques pour celles où je prévois de mettre des aliments pouvant couler, j'ai fait ma petite sélection parmi ces boites là, en fonction des besoins.

meal prep chez requia cuisine et confidences

J'ai pioché dans les recettes du repas du réveillon et du repas du jour pour constituer les repas pour 2 jours en me disant que j'aurais le temps de cuisiner mercredi vu que je n'ai pas à courir déposer les enfants à droite et à gauche puisqu'ils sont en vacances. J'ai également pioché dans mon frigo et mon congélateur pour garnir ces boites. Le fait de toujours avoir des légumes vapeur dans le congélateur sauve évidemment les choses.

meal prep blog chez requia cuisine et confidences-001

 J'ai profité de l'exercice pour me faire quelques petites boites pour les grignotages, pour enfin arrêter des manger des croissants ou des snickers dès que j'ai un peu faim. Pour ça, c'est facile : j'ai regroupé les fruits secs que j'avais dans un grand plat pour tous les mélanger. J'ai mis une belle poignée de ce mélange dans plusieurs petites boites et j'a rajouté par dessus quelques carrés de chocolat noir coupés en petits morceaux. J'ai utilisé ces mêmes boites pour y mettre des fruits (clémentines et grains de raisins). 

Et voilà, le snacking est prêt : les boites de fruits frais feront office de dessert et les boites de fruits secs feront office de snacking pour au moins 2 jours.

meal prep blog chez requia cuisine et confidences-002

 J'ai complété mes préparatifs avec 2 petites boites contenant de la mache et des carottes râpées, mis de la vinaigrette dans des mini bouteilles (de ma période bento) et entreposé le tout au frais.

meal prep blog chez requia cuisine et confidences-003

Demain, il sufira de prendre une boite de salade, une boite pour le plat et un yaourt ou des fruits pour avoir un repas complet ! J'ai même des portions de fromage individuelles pour avoir un repas digne de ce nom : entrée, plat, fromage et dessert. Royal, non ?

 Ce soir, c'est vraimen un billet vite fait pour vous parler du "meal prep". Je reviendrais plus longuement dessus avec le choix des contenants, l'organisation en cuisine, etc.