Il y a maintenant quelques mois, j'ai découvert un restaurateur anglais, Yotam Ottolenghi, grace à Mathilde. Après l'avoir suivi sur twitter, parcouru son blog, son site, etc j'ai fini par craquer pour ses 2 livres, arrivés directement d'Angleterre, là encore par le biais de Mathilde.

011

J'ai testé plusieurs de ses recettes, toujours avec succès. Il faut dire que le côté cuisine méditerrannéene, mélangée aux épices et autres ingrédients du Moyen Orient comme le sumac, la mélasse de grenade ne pouvaient que me plaire. La recette testée hier est le résultat d'un concours de circonstances : avant hier, en faisant quelques courses, j'ai mis 2 grenades dans mon panier. Hier, sur twitter, j'ai vu passer une recette de Yotam Ottolenghi et après quelques échanges avec Mathilde et Marie, j'ai eu envie de me replonger dans son livres simplement intitulé "The Cookbook". Cette recette était dans les premières pages, j'avais tout ce qu'il fallait à la maison (ou presque ... pas d'estragon pour moi), il n'en fallait pas plus !

salade fenouil feta grenade ottolenghi blog requia

 

Recette pour 4 personnes

- 1/2 grenade
- 2 bulbes de fenouil de taille moyenne
- 2 CS d'huile d'olive
- 2 CC de sumac + quelques pincées pour la déco
- Le jus d'un citron jaune
- 4 CS de feuilles de persil plat juste déchirées grossièrement
- 70 g de feta
- Sel et poivre du moulin

Commencer par récupérer les graines de grenade (les miennes n'étaient malheureusement d'un beau rouge rubis ...), pour cela la technique est facile : prendre la demi grenade en main, la tenir au dessus d'un saladier et frapper sur la peau de la grenade avec une cuillère en bois. C'est magique, les graines tombent toutes seules dans le saladier. (J'avais vu Nigella le faire dans une de ses recettes et Yotam Ottolenghi donne la meme methode).
Nettoyer rapidement les bulbes de fenouil , les couper en deux puis couper en fines lamelles.
Dans un saladier, mélanger l'huile d'olive, le sumac, le jus de citron, le persil, le sel (attention, la feta est aussi bien salée) et le poivre. Ajouter le fenouil et mélanger.
Disposer le fenouil assaisonné dans un grand plat, ajouter la feta coupée grossièrement, les grains de grenade. Ajouter un peu de sumac sur le dessus et servir de suite.

Verdict : un régal et ceux qui n'aiment habituellement pas le fenouil ont aimé cette version crue.
La cuisine de Yotam Ottolenghi n'est certes pas de la cuisine de grand chef mais plutôt de la cuisine d'assemblage car sa pholosophie est la suivante : laisser parler chaque ingrédient sans noyer leur saveur. Cette recette tient cette promesse !